Réunion sur le numérique du 15 janvier 2020

Présentation de la situation locale concernant le numérique et la téléphonie mobile
par Mr René DEMANGE, Vice-Président de la Communauté de Communes des 1000 Étangs

Télécharger la présentation ICI

Questions-réponses avec la salle

- M. Bresson de la Proiselière : Pour la partie du village proche de la Bruyère éloignée de la vallée quelle sera la connexion possible ? Concernant le programme de THD radio lancé par la Région BFC un abonnement avec un opérateur suffira-t-il ?

  • =>  Réponse de M. Demange : Cette partie de la commune devrait connaitre une montée en débit grâce au nœud de raccordement abonné (NRA) de Luxueil. Quant au THD radio un abonnement suffit.

 

- Une personne demande si le THD radio assure le triple-play (téléphonie, internet, télévision) ?

  • => Réponse : Oui le triple-play est assuré par le THD radio. (Information donnée par la région BFC)

 

- Mmes Bollenger, Mougenot et Contet de la Lanterne Les Armonts posent la question du risque sanitaire avec les pylônes THD radio. De plus elles constatent que le choix de l’emplacement éventuel du pylône à la Lanterne se fait sans concertation avec les habitants.

  • => Réponse : Les études sanitaires laissent entendre que la puissance de ce type d’antenne n’est pas assez élevée pour engendrer des troubles sanitaires dans la zone de réception. Cette installation est le fait d’un opérateur privé (SFR) et sans aucune liaison avec la CCME et Haute-Saône Numérique (HSN) qui peut être considéré comme opérateur publique. De plus cette installation est faite dans le cadre d’une convention entre SFR et la commune. La CCME ne sait pas s’il y a eu une concertation avec les habitants. Quant à l’emplacement Mr Demange invite ces personnes à se rapprocher du maire de la Lanterne afin de faire le point avec lui. Mme Grandgirard première adjointe de la Lanterne intervient pour informer sur l’avancée du projet et invite elle aussi les personnes intéressées à se rapprocher du maire.

 

- Mme Mourey d’Ecromagny vient de s’installer dans une maison sans ligne téléphonique : Elle demande la démarche à suivre pour avoir le téléphone.

  • => Réponse : Vous venez d’emménager dans un logement récemment habité (moins de 6 mois) et souhaitez d’accéder à Internet ? Si l’ancien locataire est parti il y a moins de 6 mois, vous devez seulement contacter le service client d’Orange ou de d’un autre opérateur (depuis l’ouverture des marchés à la concurrence) pour souscrire un nouvel abonnement. Orange ou autre opérateur va simplement activer votre ligne téléphonique. Vous obtiendrez ainsi un nouveau numéro de téléphone fixe. Si il y a plus de 6 mois il y aura création de ligne et les délais sont plus longs.

 

- Mr Coppé de Montessaux : Lui aussi revient sur l’éventuelle nuisance sanitaire générée par les pylônes/antennes.

  • => Réponse : Pour Mr Demange elles ne sont pas assez puissantes pour provoquer des troubles sanitaires au regard des études actuelles existantes à ce sujet et toujours dans le champ de diffusion.

 

- Mr Vuillemard de Corravillers : les pylônes THD radio vont-ils améliorer la téléphonie mobile ?

  • => Réponse : Bien que destiné à des équipements fixes, puisqu’il y a une antenne de réception, le dispositif THD radio doit également permettre une amélioration de la couverture du territoire pour la téléphonie mobile.

 

- Mr Sirguey de Corravillers : Le pylône de la Rosière pour la téléphonie mobile appartient un opérateur de téléphonie. Les autres opérateurs peuvent utiliser ce pylône pour leurs abonnés ; néanmoins dès qu’il y a trop de communication les abonnés de ces autres opérateurs ne sont plus prioritaires ! Mr Sirguey demande donc si ces opérateurs ne peuvent pas poser leurs propres antennes sur ce pylône.

  • => Réponse : Les autres opérateurs sont désormais tenus d’apporter leurs propres antennes sur un pylône existant et de ne plus utiliser l’antenne de l’opérateur natif. Ces opérations se font mais aucune connaissance des délais.
    La Rosière verra également l’implantation d’un pylône (48 mètres) pour la diffusion du THD Rcube de la Région BFC.

 

- Mr Bonnet de Miellin demande pourquoi la Région n’abonde pas au budget de la fibre plutôt que de financer un dispositif transitoire THD radio

  • => Réponse : Mr Demange indique qu’il n’a pas de réponse à cette question. Que c’est une décision prise avec Haute-Saône Numérique. Mais en regard de l’investissement de la Région, celui-ci ne serait que de peu d’importance dans le cas du déploiement de la fibre, mais il permet néanmoins de couvrir rapidement en THD ce qui ne pourra pas l’être avant plusieurs années par la fibre.

 

- Mr Heymann d’Amage : Les maisons en hauteur entre Amage et Saint-Bresson par quel dispositif seront-elles connectées ?

  • => Réponse : Par le relais de Froideconche ou Saint-Valbert (pylône de 45 mètres). Point à vérifier.

 

Plus de question n’étant posée la réunion prend fin à 20 heures.

 

Haut de page