Espaces bâtis

Un patrimoine bâti issu d’une activité agricole et industrielle

Le territoire de la Communauté de Communes est un secteur façonné par les activités humaines et en particulier l’activité agricole autrefois prépondérante. Cette dynamique agricole a donné naissance à une multitude de hameaux agricoles et de fermes disséminées sur les terres cultivables.

La période d’industrialisation (fin 19ème siècle) a vu l’installation de nombreuses usines dans les vallées, le long des axes de communication. Des hameaux industriels se sont développés au voisinage des hameaux agricoles.

Les Cent Sous
cliquez pour agrandir l'image Beulotte St Laurent :
Ferme "Les Cent Sous"

En effet, le territoire se distingue par l’omniprésence de la pierre. Les maisons rurales, les ensembles industriels, les églises et le petit patrimoine rural (fontaines, lavoirs) ont été édifiés avec les matériaux prélevés sur le site. Des pierres dressées servaient également à délimiter les propriétés ou parcelles cultivées.

Maison ouvrière
cliquez pour agrandir l'image Raddon et Chapendu
Maison ouvrière

Ce patrimoine bâti comporte de multiples enjeux pour la mémoire collective du territoire et l’identité locale.

Un patrimoine bâti lié à l’eau

Le patrimoine hydraulique est fortement présent. On dénombre environ 61 sites. IL s’agit essentiellement de moulins, scieries et industries diverses.
Ces sites portent la mémoire des activités industrielles passées, qui ont marqué les paysages des cours d’eau et des fonds de vallée. Ils témoignent de l’évolution historique et culturelle de la Région (du moulin à l’usine).
Les éléments de ce patrimoine lié à l’eau concernent essentiellement les moulins (à grains et à huile), qui sont établis sur les bords de rivières ou de canaux.

Amont et Effeney
cliquez pour agrandir l'image Amont et Effeney :
utilisation de la force hydraulique
par le biais de la roue à aubes
Ancien Moulin
cliquez pour agrandir l'image Amage :
Ancien Moulin

On distingue parmi les sites liés à l’eau, ceux consacrés à la métallurgie (Forges), les sites artisanaux comme les saboteries, les lieux de production d’électricité, les scieries et les anciens établissements industriels de la Vallée du Breuchin (filature et tissage).

Les fontaines et les lavoirs sont également très présents dans les villages de la Vallée (Raddon, Faucogney, Amage, Ste Marie en Chanois).

Amage : Fontaine-Lavoir
cliquez pour agrandir l'image Amage :
Fontaine-Lavoir

Un patrimoine bâti lié à l’industrie textile

Ce patrimoine englobe les ouvrages hydrauliques et un patrimoine architectural (usines, cheminées et cités ouvrières).

Ce patrimoine industriel, qu’il soit en activité, réhabilité ou à l’abandon témoigne de l’importance économique, sociale et culturelle du textile dans les vallées vosgiennes.

Dans les vallées du Breuchin et du Raddon, on recense 7 sites datant du 19ème et 20ème siècle, qui regroupent des ateliers de fabrication, salles des machines, cheminées, cités ouvrières, logements patronal et ouvrier…

A La Longine, on retrouve l’organisation de la société paternaliste textile depuis le lieu de travail jusqu’au lieu d’habitation. Aujourd’hui, les maisons ouvrières rénovées constituent l’un des éléments vivants de l’industrie textile.

Rue des Ecluses La Longine
cliquez pour agrandir l'image La Longine :
Rue des Ecluses

L’enjeu et l’objectif de cette prise en compte du patrimoine lié à l’industrie textile sont la préservation d’un héritage, d’une mémoire industrielle passée et sa mise en valeur à des fins de développement économique et d’image de marque du territoire.

Certains de ces sites constituent de remarquables ensembles architecturaux.

Communauté de Communes
des 1000 Etangs


Maison de Pays
23, rue Jeannot Lamboley
70310 FAUCOGNEY ET LA MER

Tél : 03 84 49 34 03
Fax : 03 84 49 31 87
E-mail : info@cc-1000etangs.fr